Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de vous offrir un service optimal et des contenus personnalisés.

Le Lac Achard

Le Lac Achard

Par la présence de nombreuses espèces rares dans le secteur du lac Achard, il a été voté  le 26 décembre 2000, un décret classant le site du lac achard et des balcons de Belledonne au titre de la loi paysage du 2 mai 1930. Il a été considéré comme essentiel de préserver ce site d’une superficie de  425 ha en raison de son caractère pittoresque et de son intérêt général au sens de l’article L. 341-1 du code de l’environnement. La conséquence essentielle de ce classement est de soumettre toute modification de l’état ou de l’aspect du site à l’autorisation du Ministre de l’Environnement

Ce classement implique des règles que la commune se doit de respecter.

Voici quelques exemples :

  • en site classé, l’entretien des chemins (sans modification de l’emprise, ni terrassement, ni reprofilage, et sans changement de la nature du revêtement) n’est pas soumis à aucune autorisation préalable. Cependant, la création de chemins nouveaux et tous travaux modifiant les caractéristiques initiales des chemins existants doivent, eux, être autorisés par le Ministre de l’Environnement.
  • En site classé, l’apposition d’enseignes est soumise à autorisation du maire, après avis conforme de l’Architecte des bâtiments de France.
  • En site classé, l’installation de mobilier touristique (équipements pour pique-nique,etc…) est soumis à l’autorisation du Préfet.

Téléchargement : les limites du site classé (fichier pfd - 780 ko)

Un site exceptionnel :
Le lac Achard a le privilège d’être situé dans un espace boisé « qui va en se clairsemant avec l’altitude » (extrait d’un texte rédigé par l’association de Défense des Habitants de l’Environnement de Chamrousse)

Tout autour de ce lac,  on retrouve des zones humides qui sont des petits lacs en voie de comblement. C’est pourquoi, on parlait avant des lacs Achard.

Les pins cembro des rives du lac Achard subissent de nombreuses mutilations de la part des promeneurs et des campeurs qui expriment leurs sentiments en gravant l’écorce ou en se servant des branches pour allumer un feu.

Merci de respecter ce site !

L'Arselle

L'Arselle

L’Arselle est un plateau de 45 ha, situé à 1620m d’altitude. Cet espace est constitué de plusieurs milieux naturels dont une tourbière acide d’altitude de 25ha, une forêt mixte et des falaises en bordure.
Grâce à la diversité écologique du plateau, on y découvre une faune et une flore spécifiques à chacun de ces milieux.

En raison de cette tourbière qui constitue le plateau, de son intérêt paysager, botanique et faunistique, l’Arselle est devenue une zone naturelle protégée par un arrêté de protection de biotope n°2003-09/32 du 14 août 2003.

L’A.P.P.B a deux objectifs : la préservation des habitats nécessaires à la survie d’espèces protégées et la protection des milieux contre les activités qui portent atteinte à la leur équilibre biologiques.

Téléchargez la documentation (fichier pdf - 1,29 Mo)

Selon la réglementation en vigueur, nous vous informons qu’il est strictement interdit de traverser la tourbière.
Merci de respecter cette consigne.

Téléchargez la note d'information (Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope n°2003-09182) (fichier pdf - 508 ko)
 
pour information : un plan unique de circulation est en cours d’élaboration.

Ce plateau se situe également dans le périmètre de classement du site du lac Achard et des Balcons de Chamrousse, au titre de la loi paysage du 2 mai 1930, réglementant toute opération susceptible de modifier le paysage dans son état ou aspect.

Pour mieux connaître ce milieu fragile, nous vous invitons à découvrir la tourbière de l’arselle et son environnement.

Télécharger les documentations : La Tourbière, Le Chamois, Les Plantes, La Forêt Mixte


La Cembraie de Chamrousse

La Cembraie de Chamrousse

Elle présente un intérêt exceptionnel puisqu’elle se situe en limite occidentale de l’aire de répartition géographique du pin cembro (ou pin arolle) et Chamrousse, est la seule station des alpes françaises où cette essence se mêle au pin à crochets.

Cette cembraie est plus importante dans le secteur de Pourettes même si on en trouve sur l’ensemble de la commune.

Le pin cembro est un arbre lutteur qui s’accroche sur les éboulis les plus hauts même les barres rocheuses. Sa croissance est très lente puisqu’il lui faut 20 à 30 ans pour prendre sa taille adulte.

En ce qui concerne la dissémination de ces graines, le casse-noix moucheté joue une rôle important dans sa reproduction, puisqu’il répartit les graines dans les endroits les plus inaccessibles afin de faire ses provisions pour l’hiver. Comme le casse-noix oublie certaines cachettes, cela permet l’extension de la cembraie.

Connexion

Météo Chamrousse

Mairie de Chamrousse

35 place des Trolles
38410 CHAMROUSSE
Tél : 04 76 89 90 21
Fax : 04 76 89 91 16

Ouvertures au public :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi :
De 8h30 à 12h00

Accueil sur rendez-vous :
Du lundi au vendredi :
De 7h30 à 16h30 

Pour prendre un RDV avec la mairie